Art-Thérapie

C’est tout au cours du travail avec la terre que les

noeuds  se défont, que le chagrin s’apaise, que l’être

se rassure,  que les mains trouvent un chemin.

 

Tout en douceur, sans presque s’en apercevoir.

Le contact, le geste ancestral, sentir son corps d’une autre manière, plus évidente.

 

L’autre existe, discret, l’extérieur est là pourtant tout

se passe à l’intérieur tout se transforme à l’intérieur.

Le temps qu’il nous est donné, avec nos émotions,

à notre rythme, nous nous installons dans cet univers particulier.